Mort d’Abou Bakar al-Baghdadi : quel est le rôle des chiens qui aident les militaires ?

By | October 29, 2019

Clickbank Affiliate Scripts

C’est un malinois, un mâle, mais son nom reste un secret que même le bavard Donald Trump n’a pas (encore) dévoilé. Ce chien a pris part à l’assaut de dimanche contre la cachette du chef de l’État islamique. Blessé, il a quand même repris le travail, rejoignant la cohorte des chiens militaires que toutes les armées mobilisent.

C’est un chien de guerre qui a les honneurs du compte Twitter du président américain ! Lundi 28 octobre, Donald Trump a dévoilé la photo du malinois engagé aux côtés des forces spéciales américaines qui ont tué Abou Bakr al-Baghdadi dont la dépouille a été immergée, discrètement, en mer.

La capture d’Abou Bakr al-Baghdadi a notamment été possible grâce aux « services incroyables » d’un chien membre du commando, selon le chef d’État-major américain. Le nom de l’animal reste pour l’instant secret « pour protéger son identité » a-t-il ajouté le plus sérieusement du monde, mais le président américain a diffusé sur Twitter une photo de l’animal équipé d’un harnais camouflé, ainsi érigé en héros national.

Le chien des commandos américains, un mâle selon certaines sources US, une femelle nommée Conan selon Newsweek, a été légèrement blessé lors de l’explosion de la tunique piégée du chef de l’EI dans le tunnel où il se terrait.

Le coup de com’ présidentiel n’échappe à personne mais il met en lumière le rôle des chiens et des équipes cynophiles K9 (pour “canine” en anglais) dans les opérations militaires. Un chien, nommé Cairo, accompagnait les commandos qui ont éliminé Oussama ben Laden en 2011. En décembre dernier, Maiko, un chien âgé de 7 ans, a été tué en compagnie de son maître, le sergent Leandro Jasso, lors d’une opération en Afghanistan.


Clickbank Affiliate Scripts

Leave a Reply